Mini guide pour un premier safari au Kenya

Premier safari au Kenya

Le Kenya est une excellente destination pour un premier safari en Afrique. Le pays permet de découvrir des paysages variés, une faune incroyable dont les Big 5 qui sont le lion, le léopard, le rhinocéros, l’éléphant et le buffle au cœur d’un immense territoire sauvage. La plupart de ces merveilles peuvent être découvertes dans l’un des parcs nationaux et des 52 réserves du pays. Pour un premier safari inoubliable, les points suivants peuvent vous être utiles dans l’organisation du séjour.

Les préparatifs pour un premier safari au Kenya

Comme l’organisation de tout voyage, plusieurs informations doivent être prises en compte avant même de partir à destination. Les points suivants seront donc à voir de près pour un séjour réussi si vous souhaitez partir au Kenya.

Choisir la bonne période pour partir au Kenya

Voilà un point commun de tout voyage à l’étranger : choisir la période idéale. Pour y arriver, il faudra connaître les différentes saisons présentes dans le pays. Mais une chose est sûre, les animaux sont toujours présents quelle que soit la saison. Cependant, la saison des pluies, c’est-à-dire la mousson est à éviter. En effet, la pluie diluvienne et la boue compliquent les choses. Cette saison se situe, d’avril à juin.

Ce n’est donc pas le bon moment pour profiter d’un safari au Kenya. Dans ce cas, il vaut mieux s’y rendre au cours de l’été, notamment de décembre à mars. Les pluies sont rares et les animaux sont faciles à observer. L’hiver, qui s’étend de juin à novembre, est également propice à un safari inoubliable d’autant plus que les températures sont fraîches.

Les formalités d’entrée sur le territoire

Préparer les papiers nécessaires pour entrer sur le territoire est une étape incontournable. Tout d’abord, il est important d’avoir un passeport valide qui est doté au moins de deux pages vierges. Ensuite, il est aussi obligatoire d’avoir un visa pour voyager au Kenya. Il faut savoir qu’il est facile à obtenir. Le visa peut être préparé en ligne. Sinon, les agences de voyages sont en mesure de le prendre en charge. En général, il est valable 90 jours pour les séjours touristiques. Les moins de 16 sont particulièrement exemptés.

La santé

Il faut prendre des précautions concernant la santé durant un safari au Kenya. Pour ce faire, il faudra se prémunir du paludisme, car les risques sont importants dans tout le pays toute l’année sauf sur les hauts plateaux. Pour ce faire, il est important de se munir du nécessaire pour éloigner à tout prix les moustiques et les maladies comme la dengue ou le chikungunya. Pour cela, il faudra penser à ramener des moustiquaires, des répulsifs pour les vêtements et la peau, des vêtements couvrants…

Concernant les vaccins, il est important de penser à ceux contre l’hépatite A et B, la fièvre jaune, la typhoïde ou la rage. Comme dans tout autre pays, il faudra faire attention concernant l’alimentation. Il vaut mieux se laver les mains régulièrement, privilégier l’eau en bouteille, consommer des aliments cuits, éviter les jus de fruits frais et les glaçons…

Choisir entre les nombreux parcs pour un safari au Kenya

Peu importe les manières dont vous envisagez d’explorer les sites naturels du Kenya, sachez que vous aurez un grand choix de destinations. En général, chaque site dispose de leurs attractions principales et les paysages les plus marquants. Mais il y a ceux qui sont réellement très prisés des voyageurs. Il y a aussi ceux qui sont loin des sentiers touristiques.

La réserve de Maasai Mara

C’est sûrement le parc le plus connu du Kenya. C’est une réserve animalière très populaire où il est possible de voir un grand nombre d’espèces d’animaux typiques de la savane africaine. Le parc est très fréquenté surtout durant les mois de juillet à octobre lors de la très célèbre migration des gnous.

Amboseli

Il s’agit d’un autre sanctuaire de la nature où il est intéressant de réaliser son premier safari au Kenya. Le paysage de la savane y est spectaculaire avec le splendide Kilimandjaro en toile de fond. Il regorge également une faune africaine à couper le souffle. Il faut savoir que les éléphants y sont très grands. Le parc donne également la possibilité aux visiteurs de rencontrer les Maasais et leur mode de vie.

En plus de ces lieux exceptionnels, selon votre disponibilité et la durée de votre séjour, d’autres sites pittoresques peuvent être inclus dans votre itinéraire, à savoir Tsavo, Crescent Island, Ol Pejeta, la petite réserve de Sancturary Farm.